mercredi 8 février 2017

Assistant commercial : un emploi polyvalent et de belles perspectives d’évolution

Qu’il collabore avec un commercial ou un responsable, l’assistant commercial occupe un poste clé dans une direction commerciale.

Rappelons que sous le qualificatif d’assistant commercial se dissimule une myriade de missions. Révolu est le temps où cet assistant se vouait uniquement aux missions de secrétariat. Ce métier est en tête des projets de recrutement contre une rémunération qui va de pair avec la nature des tâches confiées.

Un rôle stratégique

Loin des clichés qui lui sont attribués, cette fonction représente la plaque tournante des activités de l’entreprise. Les enquêtes menées à ce sujet auprès de décideurs d’entreprises dévoilent des résultats similaires. La majorité des dirigeants estiment que cet emploi est indispensable à la durabilité de l’entreprise. C’est l’interface incontournable entre le centre de décision, les clients et les différents départements. Ceci dit, l’entreprise a besoin, plus qu’en toute autre circonstance, en particulier depuis la crise, d’être au plus près des clients afin de répondre au mieux à leurs aspirations et d’affronter une rude concurrence.

Un assistant pluridisciplinaire

Ce véritable conseiller du directeur commercial supervise l’intégralité des opérations de vente et réalise l’enregistrement et le suivi des commandes, en coordonnant avec les commerciaux et la direction commerciale.

Veillant à l’accomplissement des activités de secrétariat, il assure le traitement de toutes les requêtes convergeant vers son service, la préparation des rapports de vente et la conclusion d’accords. En contact permanent avec l’extérieur, il est l’intermédiaire entre le client, le fournisseur, l’entreprise et les commerciaux sur le terrain. En tant que gestionnaire, participer à l’inventaire (en comptant et en décrivant les marchandises en stock) fait partie de ses compétences. Un assistant commercial prend également des dispositions pour l’entretien des biens endommagés.

Les exigences à remplir

Le candidat devrait être doté d’une fibre commerciale, d’un sens développé de l’organisation et faire preuve d’un savoir-être. Les deux aptitudes comportementales d’un bon profil d’assistant commercial sont l’humilité et la loyauté. Pour ce garant de l’image de marque de l’entreprise, avoir le goût du contact reste indispensable afin de pérenniser les relations avec les différents interlocuteurs. La maîtrise des outils bureautiques, d’une ou de plusieurs langues étrangères, le maniement des chiffres  et statistiques sont autant d’atouts indéniables permettant au dossier du postulant de gagner en crédibilité et d’évoluer.

Les études à accomplir

Ce métier est ouvert aux candidats titulaires d’un titre professionnel d’assistanat commercial, d’un BTS technico commercial. Tout diplômé en commerce de niveau bac + 2 est en mesure de postuler. Idéalement, une expérience dans une cellule commerciale serait un atout solide permettant d’accéder à cette fonction.

Les débouchés

Les offres d'emploi de ce profil faisant légion, ce métier ne manque pas de débouchés. Embauché pour décharger les commerciaux d’une partie des fonctions administratives, l’assistant commercial est sollicité aussi bien par les grandes entreprises que par les PME opérant dans tous les secteurs d’activité : distribution, biens d’équipement, logistique, nouvelles technologies, services. C’est un tremplin idéal pour se voir confier des responsabilités. En acquérant une expérience significative, l’assistant commercial peut prétendre au poste de chargé de clientèle, de responsable commercial ou marketing.

La chasse aux nouveaux talents

Faisant face au vieillissement d’une importante part de leurs personnels, les banques embauchent en masse de nouveaux talents. Ce secteur considère de nouvelles activités et se tourne vers de nouveaux types de compétences. Par exemple, de nouveaux services en ligne font leur apparition, nécessitant de nouveaux types de compétences. Ces établissements recrutent donc de jeunes profils ! Le métier d’assistant commercial qui se tient en tête des listes d’embauches bénéficiera sûrement de l’embellie.

Salaire


Cette fonction est donc à géométrie variable dans la mesure où la rémunération dépend largement de la marge de manœuvre confiée. À l’instar du salaire qui peut varier du simple au double, les tâches allouées ne sont pas gravées dans la pierre. Le salaire moyen est de 1 900 € / mois. Il est généralement compris entre 1 600 € bruts et 2 200 € bruts mensuellement en France.