dimanche 12 février 2017

Travailler et bénéficier de sa pension de retraite

L’emploi pour retraité, représente une opportunité plaisante d’un point de vue matériel, puisque les rentrées financières ne sont plus limitées.

Dorénavant, travailler et bénéficier de sa pension de retraite, est possible. Depuis l’adoption de la loi du 1er janvier 2009, les restrictions qui s’appliquent aux retraités désireux de retravailler se sont allégées. Cumuler retraite et travail, travailler comme particulier ou reprendre l’emploi de salarié, sont autant de statuts et d’opportunités de l’emploi pour retraité qui sont portés à son choix.

Cumuler travail et retraite

Il appartient désormais au domaine du passé, le temps où le statut de retraité était équivalent à proscrire l’exercice d’un travail. Actuellement, c’est plutôt un privilège d’être un retraité. Le droit acquis depuis décembre 2008, autorise aux retraités d’exercer des activités lucratives et sans limites fixées aux revenus. Cet avantage est accessible sans délais et immédiatement après son départ à la retraite. De cette manière, le retraité s’offre le confort de garder ses prestations de retraite et élargir ses ressources matérielles par un emploi. Néanmoins, cette loi du 17 décembre 2008, fixait présentait énormément de conditions à l’application de ce droit à l’emploi pour retraité. L’avènement de la loi de financement de la sécurité sociale en 2009, viendra alléger ces limites. L’emploi pour retraité dans le cadre du cumul retraite est profitable au régime général des salariés, à celui des indépendants et des fonctionnaires ainsi que tous les autres régimes.

Les conditions du travail à la retraite

Afin de bénéficier d’un cumul emploi pour retraité, il est quand même indispensable de suffire à certains critères et conditions. Concrètement, le retraité ne doit pas être lié par un contrat de travail et ni être en activité. De plus, une demande de solde concernant la totalité de ses pensions retraite, devrait être déposée auprès des organismes de retraites et de retraites complémentaires. Le retraité devrait d’autre part, commencer à percevoir ses pensions de retraite. Pour prétendre à une retraite à taux plein tout en justifiant de 163 trimestres de cotisation, il faut être âgé d’au moins 65 ans. Il serait possible de cette façon, de reprendre son ancienne activité après un délai de 6 mois écoulé, depuis l’achèvement de l’ancien contrat de travail. Ce délai peut être modifié selon de la nature du contrat de l’emploi pour retraité.

Le salaire

Une restriction est tout de même appliquée sur les revenus de l’emploi pour retraité. La totalité des recettes professionnelles et de toutes les pensions de retraite ne doit pas dépasser le dernier salaire perçu, à la date d'effet où vos pensions étaient effectives. En résumé, l’équation suivante vous aidera à faire le calcul : somme des pensions de retraite + revenus des nouveaux emplois = montant (qui ne doit pas dépasser le dernier salaire).

Comment cotiser dans un travail retraite


Dans le cadre d’un emploi pour retraité, ce dernier reprenant une activité professionnelle, doit continuer à cotiser pour son assurance vieillesse. Malgré cet apport, il ne pourra pas constater une augmentation de sa pension de retraite, puisque ses prétentions à la pension ont d’ores et déjà été versées.

Utile.fr